19 Juillet 2013

Le projet scientifique international «Le vol trans-eurasien: Léman – Baïkal» pour explorer les lacs en Europe et en Russie


Le 17 mai 2013 en Suisse le projet scientifique international «Le vol trans-eurasien: Léman – Baïkal» du lac Léman (Lac de Genève) au lac Baïkal a été lancé. Cinq aéronefs ultra-légers motorisés (les ULM) équipés du matériel scientifique et pilotés par les équipes internationales ont été pour la première fois utilisés dans cette expédition unique. L`objective est de mener des recherches approfondies qui permettront à l’avenir aux scientifiques de développer des nouvelles méthodes et l`équipement scientifique de sondage d’atmosphère et de la surface d’eau et d`élaborer des recommandations pour perfectionner les mesures de la protection de l’environnement. L’expédition explore les lacs situés en Allemagne, Autriche, Slovaquie, Pologne, Estonie et Russie. Ce projet est la suite des recherches scientifiques internationales commencées en 2008: les expéditions scientifiques ««MIRs» sur le lac Baïkal» (2008-2010) et ««MIRs» sur le lac Léman» (2011) au cours desquelles l`équipe internationale des scientifiques a effectué des études approfondies en moyennant les submersibles «MIRs» et récolté des données uniques sur l’état actuel de l’écosystème des ces deux lacs («MIR» est un type de sous-marin de poche autopropulsé russe pour la recherche océanographique en grande profondeur jusqu`au 6 000 m). À la suite de ces expéditions la Fondation pour la protection du lac Baïkal avec soutien de la Délégation Permanente de la Fédération de Russie auprès de l`UNESCO a organisé une conférence internationale scientifique de l’UNESCO «Baikal – le trésor mondial» (Paris, avril 2012), dont la résolution recommandait de continuer les recherches scientifiques complexes de l’écosystème du site du patrimoine mondial de l’UNESCO - le Lac Baïkal, notamment en utilisant les ULM – surveillance de l’air. Le 31 Mai 2013 à Moscou au siège de la Société géographique de la Russie le projet «Le vol trans-eurasien: Léman – Baïkal» a été présenté par les organisateurs principaux dont: le Président de la Fondation pour la protection du lac Baïkal, le Sénateur du Conseil de la Fédération de l'Assemblée fédérale de la Fédération de Russie Arthur Tchilingarov, le Président du Conseil de surveillance de la Fondation pour la protection du lac Baïkal, le député de la Douma d’Etat de l'Assemblée fédérale de la Fédération de Russie Mikhail Slipentchouk, le premier Vice-président de la Société géographique de la Russie, académicien Nikolaï Kassimov, le Chef du programme scientifique de l’expédition, le Sénateur du Conseil de la Fédération de l'Assemblée fédérale de la Fédération de Russie Arnold Toulokhonov et le Vice-président de la Fondation pour la protection du lac Baïkal Bair Tsyrenov. Le 11 juin 2013 à Pskov l`étape russe de ce projet international a été lancée – premier volet dans la série des recherches scientifiques fondamentales du lac Baïkal et cette région qui sera effectuée en juillet-août 2013 avec la participation de scientifiques de la Russie, France, Suisse et d’autres pays. L’expédition a été organisée et soutenue par la Société géographique de la Russie, la Faculté de géographie de l’Université d’Etat Lomonossov de Moscou, la Fondation pour la protection du lac Baïkal, ELEMO - Exploration des eaux lémaniques (Suisse), Consulat honoraire de la Fédération de Russie à Lausanne (Suisse), Ferring Pharmaceutical (Suisse), le Groupe «METROPOL», la Fédération Unie d’aviation ultra-légers de la Russie, l’Institue de limnologie du DS de l’Académie des sciences de la Russie, Institut d’Optique atmosphérique de V.Zuev du DS de l’Académie des sciences de la Russie, l’Institut de Baïkal et d’exploitation des ressources naturelles du DS de l’Académie des sciences de la Russie, l’Institut de science des matériaux du DS de l’Académie des sciences de la Russie, l’Institut de la biologie expérimentale du DS de l’Académie des sciences de la Russie, Institut de géologie du DS de l’Académie des sciences de la Russie, Académie de la Républic de Bouriatie d’Etat de l’Agriculture, l’Institut Pierre - Simon Laplace des recherches écologiques (France), Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (Suisse). Le 5 juillet 2013 les premiers vols techniques des ULM sur le lac Baïkal ont été effectués et le programme de recherche d’été a été lancé. Les premières explorations ont eu lieu dans la région de la ligne côtière du lac Baïkal, du delta de la Selenga et les zones adjacentes. Avec les ULM on a mené les relevés aériens multispectrals et l’analyse de la teneur des particules et des aérosols dans l’air. En parallèle avec les ULM un navire scientifique a fait des prélèvements des échantillons d`eau. Les objectifs principaux des travaux – l’analyse de la pollution de l’eau et de l’air, la préparation des cartes spectrales détaillées de la qualité chimique et biologique de l’eau du lac Baïkal et de la rivière Selenga (Mongolie) son affluent. Une telle carte permettra à l’avenir d’évaluer le niveau et la composition de la pollution de l’eau sur la base de la télédétection aérospatiale sans le prélèvement et l`analyse obligatoire des échantillons. Les recherches scientifique de l’expédition dureront jusqu’à la mi-août. Les résultats provisoires de la surveillance et d’autres données scientifiques seront présentés à la fin de 2013. Pour l’information plus ample sur l'expédition il est conseillé de s’adresser au site officiel du Fonds pour la protection du lac Baïkal (FPLB) http://www.baikalfund.com/about/projects/deltalet/index.wbp